Les chèvres du domaine de Tendou
et les 4 vaches Jersiaises

Trois races de chèvres sont élevées sur l’exploitation.

alpine
enlarge

L'alpine chamoisée

La race ALPINE est originaire des Alpes suisses et françaises. Si la variété chamoisée est plus répandue, on rencontre également d’excellentes souches polychromes. Depuis près de 80 ans, les chèvres ALPINES ont été introduites dans plusieurs régions de France. Depuis les années 70, les chèvres ALPINES sont sélectionnées dans le cadre d’un schéma collectif d’amélioration des qualités laitières.

Forte d’une Base Contrôlée de plus de 140.000 chèvres dont 30.000 inséminées artificiellement, l’ALPINE FRANCAISE présente des performances largement supérieures aux variétés voisines exploitées dans les autres pays du monde.

Cette race est élevée dans toutes les zones caprines de France. Elle est particulièrement répandue dans la vallée moyenne de la Loire et de ses affluents, dans les vallées de la Saône et du Rhône, dans le Poitou-Charentes. La Savoie, berceau de la race, conserve encore une activité notoire. Aujourd’hui l’ALPINE est la race la plus répandue en France avec 55% des femelles soumises au contrôle laitier. (AgroParisTech)

poitevine
enlarge

La poitevine

Elle tire ses origines de la source de la Sèvre Niortaise et autour du marais poitevin. Si au début du vingtième siècle on comptait environ 40.000 chèvres aujourd’hui il en reste à peine 2.600 et 22 boucs (environ)

Sont lait est reconnu depuis longtemps pour ses qualités fromagères, il donne un fromage crémeux incomparable et un goût délicat.

Nubienne
enlarge

La nubienne

Les chèvres Anglo-Nubiennes sont des chèvres familières, sociables et de tempérament très calme.

La chèvre Anglo-Nubiennes est le résultat de croisements très anciens entre des races de chèvres anglaises et des chèvres venues d’Inde et d’Afrique à l’époque où les bateaux transportaient des chèvres pour leur approvisionnement en lait. Le nom d’Anglo-Nubiennes leur fut donné en 1893 en raison de ces origines exotiques.

Ces chèvres sont caractérisées par leur port altier, leur profil busqué et leurs très longues oreilles tombantes. L’Anglo-Nubiennes supporte des conditions climatiques très diverses avec une très bonne adaptation aux climats chauds et tropicaux.

C’est une race de grand format, les boucs peuvent atteindre 120 kg et les chèvres 90 kg. Sa robe présente de nombreux coloris différents, depuis des patrons unis de blanc à noir et de multiples combinaisons de différentes couleurs. Les cornes sont courtes et légèrement recourbées vers l’arrière. Certains animaux peuvent être mottes.

Sa précocité sexuelle est excellente, les chevrettes sont fertiles dès l’âge de 6 mois et la prolificité moyenne de la race est de 250%. Il existe des souches très prolifiques qui donnent régulièrement naissance à des quadruplets et des quintuplés.

C’est une race très populaire. En comparaison d’autres races caprines laitières, le lait d’Anglo-Nubiennes est exceptionnellement riche en matières grasses et en matières protéiques. Le contrôle laitier donne ainsi une moyenne de taux butyreux de 48g par kg de lait et une moyenne de taux protéique de 38g. C’est l’une des raisons qui font apprécier cette race en production fromagère. Même mélangé en faible proportion avec le lait d’autres races de chèvres, le lait d’Anglo-Nubiennes permet d’améliorer le rendement fromager.

L’Anglo-Nubiennes est la reine des Antilles pour la production de cabris. Sa précocité, sa fécondité et ses aptitudes viande fournissent au marché antillais des produits d’exception.


L'élevage des jeunes

chevreaux

 

Les chevreaux et les chevrettes sont nourris exclusivement au lait maternel pendant 2 mois. Aucun autre lait de substitution.

Nous gardons les chevrettes pour le renouvellement du troupeau et en vendons quelques unes.

Les chevreaux sont vendus lourds (10 kg environ) et fournissent une viande fine et savoureuse.

 

 

 

L'alimentation

chevreaux

 

Les chèvres sont essentiellement au pâturage; elles reçoivent du foin et de la luzerne à la chèvrerie et un mélange de grains lors de la traite.

L’alimentation est produite en grande totalité sur l’exploitation. Elle se compose de céréales (orge, mais, blés) et de fourrage de foins et de luzerne.   

 

 

 

 

©  Copyright  2012-2017  -  www.fromagerie-tendou.fr  -  Tous droits réservés  -  (e-mail Webmestre)
Site par www.pamabiz.fr: Création de sites internet professionnels pour tous.